Nouvelles du secteur

Nouvelle mesure d’aide destinée à soutenir les indépendants lors du redémarrage de leurs activités


01/06/2020
Nouvelle mesure d’aide destinée à soutenir les indépendants lors du redémarrage de leurs activités cover photo

Étant donné le redémarrage par étapes de l’économie et les conditions strictes à respecter, les autorités ont instauré une nouvelle mesure d’aide destinée à soutenir les indépendants lors du redémarrage de leurs activités : l’indemnité de relance (ou droit passerelle de soutien à la reprise). Cette indemnité coexistera avec la prestation financière octroyée dans le cadre du droit passerelle.

L’indemnité de relance n’est pas cumulable avec le droit passerelle, le congé parental temporaire pour indépendants ou une prestation de la mutualité (allocation de maternité, allocation d’adoption, allocation de congé parental d’accueil, allocation d’incapacité de travail ou d'invalidité).

Les règles suivantes s’appliquent aux indemnités à charge des mutualités :

  • Vous n’avez pas droit à l’indemnité de relance pour les mois durant lesquels vous bénéficiez d’une indemnité à charge de la mutualité du premier au dernier jour du mois. 
  • Le médecin-conseil de votre mutualité vous a autorisé à travailler à temps partiel en tant qu’indépendant ? Vous n’avez pas droit à l’indemnité de relance.
  • Le cumul avec une allocation de paternité ou de naissance est possible.

Vous bénéficiez d’une autre indemnité (p.ex. une allocation de chômage temporaire) en tant qu’indépendant, salarié ou fonctionnaire ? Dans ce cas, le cumul est possible.

&nsbp;